Le trade marketing, l'efficient consumer response (ECR) et le category management

Le trade marketing, l’ECR et le category management: stratégies innovantes de collaboration entre les industriels et les distributeurs

Dans l’univers complexe du commerce, le trade Marketing, l’Efficient Consumer Response (ECR), et le Category Management. sont souvent sujets à confusion, créant des ambiguïtés qui peuvent entraver la croissance des entreprises.

Aujourd’hui, nous allons dissiper les mystères qui entourent ces concepts, explorer leurs rôles distincts, et vous guider à travers les stratégies incontournables pour maximiser votre succès commercial.

différences entre le trade marketing, l'efficient consumer response et le category management

Définition du trade marketing

Le concept de trade marketing est apparu aux États-Unis à la fin des années 1980 et en France au début des années 1990.

Qu’est ce que le Trade Marketing?

Le trade marketing consiste à passer d’une relation conflictuelle entre un fournisseur (marque) et un distributeur (revendeur, enseigne) à une relation de partenariat (relation gagnant-gagnant) pour les deux parties.

Dans cette logique, le fournisseur ou le producteur considère alors chaque enseigne de distribution comme un client spécifique et adapte son offre et son argumentation commerciale aux spécificités de chaque distributeur.

En d’autres termes, le producteur doit adopter une démarche du marketing B to B(Business to Business) pour pouvoir référencer ses produits dans les magasins des distributeurs ciblés. Le but ultime du trade marketing est de permettre au producteur et au distributeur d’atteindre leurs objectifs communs.

Schéma du trade marketing, marketing de marque et marketing d'enseigne

L’Efficient Consumer response (ECR)

A partir de 1995, le trade marketing a connu un grand boulversement aux Etas-Unis. Les grandes entreprises industrielles Américaines considèrent les distributeurs non plus comme des clients pour lesquels on doit adopter une démarche marketing B to B, mais plutôt des partenaires stratégiques.

C’est la naissance du concept « Efficient Consumer Response »(ECR). En français, l’ECR veut dire « la réponse efficace au consommateur ».

Dans la pratique, l’ECR consiste à intégrer le marketing de marque pratiqué par les industriels dans le marketing d’enseigne pratiqué par les distributeurs, pour apporter de manière conjointe la meilleure réponse aux besoins et aux attentes des consommateur(shoppers).

Les deux objectifs majeurs de l’efficient consumer response sont:

Le category management

Les grandes multinationales Américaines vont encore loin en développant une nouvelle approche de l’efficient consumer response appelée « category management ».

Ce nouveau concept consiste à aider les distributeurs à mieux gérer les catégories de produits référencés dans leurs magasins.

Les principes de base du trade marketing et de l’efficient consumer response sont toujours valables même si le terme le plus utilisé aujourd’hui par les professionnels est le category management.

Le responsable du trade marketing

Appelé également le trade marketing manager, son rôle principal est de faciliter la coopération entre son entreprise(fournisseur) et les enseignes de distribution.

Pour mettre en place le marketing mix des marques dont il est responsable, il doit prendre en considération les objectifs de ses clients(enseignes de distribution), les attentes des consommateurs qui fréquentent les magasins des enseignes ainsi que les objectifs commerciaux et marketing de son entreprise(fournisseur).

Le category manager d’un producteur doit aider les distributeurs à se différencier de façon durable et à obtenir un avantage concurrentiel dans chaque catégorie de produits.

Son objectif est d’élaborer un marketing mix spécifique à l’enseigne pour une catégorie de produits. Il gère donc plusieurs marques sur cette catégorie et est considéré comme l’expert d’une catégorie pour le distributeur et l’expert des consommateurs / shoppers des enseignes pour l’équipe marketing de son entreprise.

Fiche de poste d’un chargé du trade marketing

Entreprise: Grande Enseigne de Distribution

I. Contexte :

En tant que Chargé(e) du Trade Marketing au sein de Carrefour, vous rejoignez une équipe dynamique au cœur d’une des plus grandes enseignes de distribution.

Votre rôle essentiel consistera à concevoir et mettre en œuvre des stratégies de trade marketing innovantes, visant à maximiser la visibilité des produits, à stimuler les ventes et à renforcer la relation avec nos partenaires commerciaux.

II. Responsabilités :

  1. Développement de Stratégies de Trade Marketing :
    • Concevoir des plans de trade marketing alignés sur les objectifs commerciaux globaux.
    • Analyser les tendances du marché et les comportements des consommateurs pour adapter les stratégies.
  2. Gestion de l’Exécution en Magasin :
    • Collaborer avec les équipes merchandising pour assurer une présence optimale des produits en magasin.
    • Superviser la mise en place d’opérations promotionnelles et d’événements spéciaux.
  3. Relations Partenariales :
    • Établir et entretenir des relations étroites avec les fournisseurs et partenaires commerciaux.
    • Négocier des accords promotionnels et des partenariats stratégiques.
  4. Analyse de Performance :
    • Suivre et analyser les performances des campagnes de trade marketing.
    • Proposer des ajustements pour optimiser les résultats.
  5. Veille Concurrentielle :
    • Surveiller les initiatives de trade marketing des concurrents.
    • Proposer des recommandations basées sur les meilleures pratiques du secteur.

III. Profil Recherché :

  • Diplôme universitaire en marketing, commerce ou domaine connexe.
  • Expérience significative dans le trade marketing, idéalement dans le secteur de la grande distribution.
  • Excellentes compétences en communication et négociation.
  • Maîtrise des outils informatiques et logiciels de gestion de projet.
  • Capacité à travailler en équipe et sous pression.

IV. Avantages :

  • Rémunération compétitive.
  • Avantages sociaux attractifs.
  • Opportunités de développement professionnel au sein d’une grande enseigne.

Si vous êtes passionné(e) par le commerce et que vous avez l’ambition de façonner l’expérience d’achat des consommateurs au sein d’une entreprise de renom, rejoignez-nous en tant que Chargé(e) du Trade Marketing chez Carrefour et participez à notre mission d’innovation constante dans le domaine de la distribution.

Exemple de trade marketing

La multinationale Américaine Procter & Gamble, a mis en place l’ECR de façon dynamique. Ainsi, l’efficient consumer response est déterminé sur la base des 4E :

Le Trade marketing digital

Il est clair que la place du numérique dans le monde du commerce ne cesse de croître. D’après les études réalisées, les ventes en ligne connaissent une augmentation de deux chiffres ces dernières années.

En même temps, les ventes en magasin connaissent une stagnation inquiétante notamment pendant la période de crise relative à la pandémie de Covid-19. De plus, une bonne partie des ventes réalisées en magasin provient des sources numériques, notamment les moteurs de recherche, les applications et les réseaux sociaux.

Ajoutons à cela le niveau des exigences des consommateurs qui ne cesse d’augmenter. En effet, les clients cherchent de plus en plus, la simplicité, la facilité et des produits de plus en plus personnalisés.

Pour ces raisons, les détaillants et les commerçants doivent trouver de nouvelles solutions pour améliorer les ventes et augmenter les marges commerciales de leurs magasins.

Pour relever les défis du commerce moderne, l’exploitation de la puissance du digital permet certainement aux producteurs et aux distributeurs d’offrir une meilleure expérience d’achat en magasin à leurs clients.

Actuellement, la majorité des budgets du trade marketing sont encore dépensés de manière traditionnelle, par le biais de supports et de plateformes hors ligne, comme les présentoirs en magasin, les imprimés et les coupons adressés aux clients ayant déjà acheté dans le magasin.

En utilisant les nouvelles technologies et la science des données, les distributeurs seront capables de montrer le bon produit à la bonne personne, au bon moment et au bon endroit. La diffusion d’annonces bien étudiées et pertinentes stimule le trafic et les ventes en magasin.

Le numérique permet aussi à un distributeur de collaborer étroitement avec le fabricant et d’améliorer l’expérience du consommateur d’une façon extraordinaire. En pratique, lorsque le consommateur effectue par exemple, une recherche sur le site web d’un distributeur comme Amazon.fr ou Walmart.

Ces derniers mettent à la disposition des fournisseurs de marques la possibilité de faire des annonces de recherche sponsorisée.

Cette pratique permet aux fournisseurs de promouvoir leurs produits dans les résultats de recherche du site web du distributeur. Ces résultats ressemblent aux résultats de la recherche organique et renvoient directement à la page du produit, ce qui va pousser les consommateurs à passer à l’acte d’achat.

Ainsi, avec la bonne technologie en place sur ses propres plateformes digitales, l’enseigne de distribution peut afficher aux consommateurs des publicités très pertinentes pour promouvoir les produits du fournisseur.

Et lorsque le consommateur navigue ailleurs sur Internet, les annonces de type « bannières publicitaires » dans les médias payants renvoient à la page du produit sur le site du distributeur.

En utilisant ce type de techniques de trade marketing numérique, de nombreux distributeurs collaborent aujourd’hui avec leurs fournisseurs pour permettre aux deux parties de tirer des avantages considérables.

Par exemple, Amazon transforme les données d’audience en opportunités de monétisation en diffusant les publicités des fabricants sur ses sites.

Walmart en est un autre excellent exemple du trade marketing digital. Le géant de la vente au détail aux Etats-Unis fonctionne de plus en plus comme une plateforme publicitaire et offre aux entreprises industrielles la possibilité de personnaliser leurs annonces pour les consommateurs qui sont déjà intéressés par un produit.

Cette technique ne permet pas seulement l’amélioration de la pertinence des annonces publicitaires affichées, mais Walmart est capable également de relier l’activité publicitaire numérique du producteur aux ventes en magasin.

Alors, chaque producteur peut affecter ses dépenses publicitaires avec précision et en fonction des ventes réalisées dans les magasins de Walmart.

En résumé, le trade marketing numérique offre aux distributeurs un moyen d’augmenter leurs ventes et leurs marges, de financer l’acquisition de trafic et de renforcer les relations avec les fournisseurs.

Pour les fournisseurs et les producteurs, ces outils sont un moyen d’augmenter les ventes, d’obtenir des informations sur l’efficacité des campagnes et d’optimiser le rendement des dépenses publicitaires.

Conclusion

En conclusion, l’exploration du trade marketing, de l’ECR (Efficient Consumer Response) et du category management révèle la complexité et l’interconnexion de ces disciplines dans le monde du commerce moderne.

Le trade marketing, en tant que stratégie axée sur la collaboration entre les fabricants et les distributeurs, vise à optimiser les performances commerciales globales. L’ECR, en favorisant l’efficacité des processus de la chaîne d’approvisionnement, contribue à la satisfaction du consommateur.

Quant au category management, il se positionne comme un outil stratégique essentiel pour maximiser les ventes dans des catégories spécifiques de produits.

Cette exploration démontre que le succès dans le paysage commercial contemporain repose sur une compréhension approfondie des besoins du consommateur, une collaboration fructueuse entre les acteurs de l’industrie, et une gestion judicieuse des catégories de produits.

Les synergies entre le trade marketing, l’ECR et le category management offrent une approche holistique pour relever les défis du marché, améliorer l’efficacité opérationnelle et créer des expériences d’achat plus satisfaisantes.

Ainsi, dans un contexte où la concurrence est intense et les attentes des consommateurs évoluent rapidement, la maîtrise de ces concepts devient impérative pour les professionnels du commerce.

En intégrant ces stratégies et en restant attentifs aux évolutions du marché, les entreprises peuvent non seulement survivre mais prospérer dans un environnement commercial en constante mutation.

Le trade marketing, l’ECR et le category management, en tandem, ouvrent la voie à une approche dynamique et durable pour répondre aux exigences complexes du commerce contemporain.

Lire aussi: Guide Complet du Merchandising d’Organisation pour Propulser Votre Business

Lire aussi: Les clés d’un Merchandising de Séduction irrésistible

Lire aussi: Les 10 meilleurs livres du merchandising à lire en 2024

Lire aussi: Les 5 meilleurs livres du marketing expérientiel à lire en 2024

Lire aussi: Guide détaillé du trade marketing

Lire aussi: Les éléments essentiels du merchandising visuel de votre point de vente

Lire aussi: Le merchandising de gestion, la clé de succès cruciale pour optimiser vos ventes

Lire aussi: Le Merchandising sous toutes ses facettes : Définitions, Types, Stratégies et Évolutions

Lire aussi: Le métier du Merchandiser : compétences, rôle et savoir-faire au service de la performance commerciale

Lire aussi: Assortiment en Merchandising : Création, Gestion et Optimisation des Rayons

Sources et références:

Ouvrage « La distribution : Organisation et acteurs, Développement d’une stratégie d’enseigne, Marketing », de Anne-Sophie Binninger.

Ouvrage “Management et gestion d’un point de vente” de François-Xavier Simon et Manuel de Sousa.

Ouvrage « Merchandising : Du category management à l’expérience client » de Valérie Renaudin et Dany Vyt.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *