9 secrets scientifiques pour prédire un divorce dans le futur! Le dernier vous surprendra énormément!!

Tout le monde souhaite l’amour d’une vie, mais la pratique montre que ce type de scénario est une rare exception à une dure réalité. En Europe, au cours des 50 dernières années, les gens ont commencé à divorcer 2,5 fois plus souvent et à se marier 2 fois moins souvent.
La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de prévoir un divorce et que cela est étayé par des recherches scientifiques.

Nous espérons qu’il y aura plus de familles heureuses et fortes dans le monde. C’est pourquoi nous avons mené un grand nombre de recherches et choisi les 9 signes précurseurs de divorce les plus distincts que les scientifiques ont repérés.

1. Le nombre de sourires sur leurs photos d’enfance

Des psychologues ont mené une série de tests pour tenter de comprendre s’il est possible de prédire un divorce à partir de photos d’enfance et de jeunesse.

Dans l’une des études, les scientifiques ont examiné des photos tirées d’un annuaire de collège et ont évalué l’intensité des sourires sur une échelle de 1 à 10.

L’évaluation était basée sur l’étirement de deux muscles : l’un resserrait la bouche et l’autre créait des rides autour des yeux.

Aucune des personnes dont le sourire a été évalué à “10” n’a divorcé. Dans le même temps, une personne sur quatre a divorcé parmi les personnes qui fronçaient les sourcils.

En général, les résultats montrent que les personnes qui ont l’air sombre sur les photos divorcent 5 fois plus souvent que celles qui sourient.

2. Le ton émotionnel de leur voix

Un algorithme informatique peut prédire le succès d’un mariage, avec une précision de 79 %, en utilisant uniquement le ton de la voix des conjoints lorsqu’ils communiquent entre eux.

Les scientifiques ont analysé les conversations de plus de 100 couples qui consultaient un psychologue et ont ensuite observé leur état matrimonial pendant 5 ans.

Il s’avère que l’intensité, la hauteur, la “gigue” et le “chatoiement” peuvent indiquer des émotions fortes. “Ce que vous dites n’est pas la seule chose qui compte, la façon dont vous le dites est également très importante.

Notre étude confirme que cela vaut également pour la relation de couple”, affirment les scientifiques.

3. Les collègues du sexe opposé

Selon des chercheurs Danois, les personnes qui travaillent le plus souvent entourées de membres du sexe opposé divorcent 15 % plus souvent.
L’étude de cette question est arrivée à une plus grande échelle lorsqu’ils ont étudié tous les couples qui se sont mariés entre 1981 et 2002 au Danemark. Ils ont constaté que 100 000 d’entre eux avaient déjà divorcé.

4. L’éducation de la mère

Ce sont les femmes qui demandent le plus souvent le divorce. En outre, des études ont montré que la plupart des couples copient le comportement de leurs parents, en particulier de leur mère.

Des sociologues ont étudié le comportement de 7 000 personnes et ont découvert que si une mère s’engageait dans une nouvelle relation, assez souvent (qu’il s’agisse d’un mariage ou d’une simple cohabitation), ses enfants adultes se comportaient de la même manière.

5. Ignorer les conflits

John Gottman a nommé 4 signes avant-coureurs d’un divorce imminent : le dédain, la position de victime, les critiques et l’ignorance des conflits. Les “quatre cavaliers de l’apocalypse” semblent innocents à première vue, mais il s’agit en fait d’une stratégie comportementale très dangereuse dans la pratique.

Imaginez que vous vous sentiez prêt pour un débat animé sur un sujet qui vous agace depuis un certain temps et que votre partenaire cesse soudainement de commencer la conversation.

On pourrait croire que les conjoints parviennent à maintenir la paix en agissant ainsi, mais c’est faux. Bien que les débats et les querelles ne soient pas la meilleure partie de la communication en général, ils aident tout de même à mettre les points sur “i”.

Ils sont nécessaires pour résoudre les problèmes non résolus. Si l’on continue à ignorer ces situations, de plus en plus de frustrations resteront sans réponse.

6. L’attitude négative d’un mari envers les amis de sa femme

Des scientifiques ont analysé la relation de 373 couples, sur 16 ans de mariage. Il s’est avéré que 46 % des couples avaient divorcé à la seizième année de leur mariage et que, souvent, les critiques formulées par le mari à l’égard des amis de sa femme au cours de la première année de leur mariage prédisaient cette rupture de la relation dans le futur.

Selon les scientifiques, cela est dû au fait que les relations entre les femmes et leurs amis, qui se caractérisent par une proximité et un soutien émotionnels, durent plus longtemps, tandis que l’amitié masculine dépend plus souvent d’activités communes.

En conséquence, il est plus facile pour les hommes de changer le cercle de leur communication et plus difficile de s’accommoder des amis de leur femme, qu’ils trouvent désagréables.

7. L’affection excessive des jeunes mariés l’un envers l’autre.

Le psychologue Ted Huston a étudié 168 couples dans les 13 années suivant leur mariage. Les résultats ont été publiés dans la revue Interpersonal Relations and Group Processes en 2001, où l’on peut lire : “Lorsqu’ils étaient jeunes mariés, les couples qui ont divorcé 7 ans ou plus après, ont manifesté près d’un tiers de plus d’affection l’un envers l’autre que les conjoints de mariages plus réussis.”

Cela est dû au fait que les couples qui ont commencé une relation avec des sentiments romantiques forts étaient plus susceptibles de se séparer parce qu’il était très difficile pour eux de maintenir l’intensité de ces sentiments.

“Croyez-le ou non, les mariages qui commencent avec moins de “romance hollywoodienne” ont généralement un avenir plus prometteur”, déclare l’experte Aviva Patz.

8. La pauvreté et le chômage

Il est évident qu’il n’est pas facile de vivre dans des conditions difficiles. Les relations s’interrompent plus souvent dans ces familles que dans les familles financièrement stables. Bob Birrell, co-auteur d’une étude sur les résultats financiers des parents après une séparation, le confirme.

“Les gens pensent que le système agit de manière draconienne pour retirer l’argent des poches des hommes. La réalité est que la plupart des hommes séparés et divorcés ont des revenus tellement faibles qu’ils ne contribuent que très peu au bien-être de la mère et des enfants.”

9. Un lit étroit

Les conjoints devraient dormir séparément ou sur un lit très large pour leur santé mentale et physique, pour avoir un bon sommeil et pour un environnement sain dans la famille.

Les scientifiques qui étudient les problèmes de sommeil ont constaté que 30 à 40 % des couples dorment dans des lits différents.

Et c’est en fait une bonne chose, car un sommeil de mauvaise qualité peut conduire au divorce. Par conséquent, si vous voulez que votre relation reste forte, veillez à bien dormir.

Et pour vous, quels autres éléments peuvent prédire un divorce à venir ou aider à l’éviter ?

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *